JOLAIN Mado

Mado JOLAIN

France (1921-)

Mado Jolain intègre l'Ecole des arts décoratifs de Paris et les ateliers de dessin et sculpture de la Grande Chaumière. Elle y fait la connaissance de René Legrand qui s'oriente plutôt vers la peinture. Sensibilisée par l'engouement pour la céramique qui a commencé avant la guerre, Mado Jolain réalise ses premiers essais de potière dans le four d'un atelier de céramique utilitaire, rue d'Alesia. En 1946, Mado Jolain et René Legrand se marient et emménagent à Montrouge où René installe son atelier de peinture. L'atelier de céramique n'est pas loin, dans le 14ème arrondissement. René Legrand tourne leurs premières pièces. L'art populaire, très en vogue dans les arts décoratifs de l'après-guerre, est pour eux une grande source d'inspiration. Ils visitent le musée de Dijon et le musée d'art et traditions populaires où ils apprécient les formes des poteries utilitaires. En 1948, des créations de l'atelier Mado Jolain sont exposées pour la première fois au Salon des Ateliers d'Art décoratif et à L'objet 1948, une exposition qui fait date après la guerre, organisée à la Galerie Denise Breteau, rue Bonaparte,Paris. Source : www.madojolain.fr

^